Dynasty Warriors Gundam Reborn - Gundam - Gundam-France.com

Dynasty Warriors Gundam Reborn

jaquette.jpg
  • Genre : Beat'em all
  • Année : 29 décembre 2013 au Japon, 26 juin 2014 en France
  • Console : Playstation 3, PS Vita (uniquement au Japon)
  • Langue : Voix japonaises, textes anglais
  • Développeur : Tecmo Koei
  • Editeur : Bandai Namco
  • Joueur : 1 à 2 joueurs en local, 1 à 2 joueurs en ligne
  • Commander sur Internet

Trois ans après Dynasty Warriors Gundam 3, la série revient sur Playstation 3 et PS Vita (uniquement au Japon). Le jeu reprend des idées des opus précédents le troisième tout en améliorant et enrichissant le gameplay et le nombre d'unités présentes. Au Japon, le jeu est sorti sous le nom « Shin Gundam Musou » pour le « Nouveau Dynasty Warriors Gundam ». En Europe et aux USA il est édité sous le nom « Dynasty Warriors Gundam Reborn ».

Esthétiquement, le jeu reprend un style plus « réaliste » en laissant tomber le Cell-Shadding du troisième. Le jeu est très beau et tourne sans problèmes à 60 images secondes, permettant de conserver un grand dynamisme. Il n'a pas été noté de chute de framerate en général.

home.jpg cinematiques.jpg _DSC0287.JPG

Modes de Jeu

On ne présente plus la série, mélange des licences Dynasty Warriors et Gundam, ce quatrième épisode reprend les lignes directrices du genre et sort peu des sentiers battus. De nombreux nouveaux Mobile Suits et Pilotes sont de la partie, promettant des heures de jeux pour tout débloquer. Comme tout jeu de son époque, DWG Reborn est accompagné d'une flopée de DLC à acheter sur le Playstation Network.

Au lancement, on remarque le retour du « Mode Officiel » dans le jeu. En effet, DWG 3 avait fait l'impasse sur celui-ci préférant proposer une histoire exclusive et originale tels les SD Gundam. Ici, nous retournons sur l'idée de résumer une série Gundam à quelques missions qui elles-mêmes, servent à parcourir plusieurs événements rapidement.


Le mode officiel contient les séries et films suivants :

  • Mobile Suit Gundam
  • Zêta Gundam A New Translation (les films)
  • La Contre-attaque de Char
  • Gundam Unicorn
  • Gundam SEED
  • Gundam SEED DESTINY

mission-officiel.jpg mission-officiel-2.jpg official.jpg

Le Mode Officiel permet donc de revivre une série Gundam dans la peau de différents personnages au travers de quelques missions. Une fois la série achevée, il est possible de la rejouer mais aussi de prendre des missions annexes qui permettent de jouer l'une des grosses nouveautés de cet opus : Les Mobile Armor géants ! En effet, DWG Reborn propose désormais de faire certaines missions aux commandes de ces monstres de destruction. Il est donc possible de jouer le Big Zam, le Psyco Gundam, l'Alpha Azieru, et le Destroy Gundam dans le mode Officiel. D'autres MA géants sont disponibles dans le second mode, appelé Ultimate.
Lors du déroulement des missions, il arrivera que le personnage contrôlé change durant la partie, ce qui est assez perturbant au début !
Le Mode Officiel se termine relativement vite du fait du peu de missions et se parsème de cinématiques qui permettent de raconter les événements.

Le Mode Ultimate est le second disponible dans DWG Reborn. Il s'agit du jeu plus libre du point de vue scénario qui mélange donc les univers et les pilotes. Il fonctionne sur le même principe que le Mode Officiel où une série était représentée par plusieurs missions. Ici c'est pareil, un scénario (appelé Opération) se sous divise en plusieurs ensembles avec des embranchements en fonction des précédentes missions jouées. Les Opérations sont scénarisées avec des séquences de dialogues et des éléments histoires sans rapports avec le mode officiel.
C'est dans le mode Ultimate que viennent s'adjoindre les missions achetées en DLC également, le Mode Officiel étant fixe.

mission1.jpg mission2.jpg mission3.jpg

Les deux modes sont jouables en ligne, cependant des restrictions s'appliquent. Il est nécessaire que l'invité ait déjà terminé la mission en question. Un choix regrettable car on aurait apprécié que le jeu puisse se faire en coopératif la première fois. Et au final, on ne pourra quasiment jamais jouer en ligne avec un ami sans avoir tout fait en solo au préalable. Sans compter qu'il est réduit à son strict minimum : invitation d'un ami (quand il a le droit de participer et que vous avez rempli le pré-requis hasardeux !), bataille, fin de mission, ami éjecté comme un malpropre de la partie.
Mode en ligne inutile ? Oui, totalement.

Gameplay

Le gameplay fondamental de DWG n'a pas beaucoup évolué avec cet épisode et se contente de quelques modifications et nouveautés. Concrètement, vous continuerez de savater du Mobile Suit à coup de sabre pour gagner des zones stratégiques et battre des ennemis pour remplir la mission. Le gameplay a cependant été enrichi de nouveautés.

Tout d'abord, le système d'attaques spéciales ou combinées a été revu. Il se présente désormais de deux façons : La jauge SP classique permettant de lancer l'attaque SP du Mobile Suit, et la jauge Burst qui permet de déclencher le Mode Burst.
En Mode Burst, vous passez en attaque améliorée (tout dépend du mecha utilisé, par exemple l'Unicorn passera en Destroy Mode, le 00 Raiser en Trans-Am, le Strike Freedom équipe le METEOR...) et durant ce laps de temps, la jauge SP se remplira automatiquement à fond pour lancer celle disponible avec un allié (l'allié débarque et fait son attaque ou bien un tir de barrage d'un vaisseau). Il est possible de désactiver le mode Burst sans avoir consommé toute la barre d'énergie. Les attaques SP sont disponibles à plusieurs niveaux, le second étant réalisable lorsqu'on appuie plus longtemps sur la touche permettant de les lancer.
Comme toujours, le niveau des attaques SP et enchaînements possibles dépend du niveau du pilote.
Enfin, il est également possible de charger l'attaque à distance en maintenant la touche pour un maximum de dégâts.

_DSC0042.JPG _DSC0051.JPG _DSC0057.JPG

_DSC0117.JPG _DSC0083.JPG _DSC0149.JPG

Parmi les autres nouveautés, nous noterons également le fait que les vaisseaux interviennent au combat. Ils peuvent apparaître comme unités alliées ou ennemies qui peuvent être détruites. Au cours des missions il sera régulièrement demandé de protéger son vaisseau ou de détruire un ennemi. Les vaisseaux sont également des unités qui peuvent améliorer les autres grâce à une aura. Celle-ci est également présente sur les Mobile Suits nommés qui apparaissent régulièrement au combat.

_DSC0413.JPG _DSC0423.JPG _DSC0577.JPG

Le jeu ne propose plus de zones stratégiques comme dans le troisième où il y avait des rampes de lancement pour changer de zone ou bien des bases fortifiées à conquérir. On retourne sur des zones sans réelles particularités et la carte est plus dynamique dans son déroulement. Au lieu d'avoir des endroits pré configurés comme dans les précédents DWG, la carte est globale et les champs apparaissent de manière dynamique et leur forme varie. Le jeu exploite également plus qu'avant les zones qui peuvent s'ouvrir et se fermer pour forcer le joueur à accomplir des objectifs avant de se lancer sur d'autres.

_DSC0231.JPG _DSC0239.JPG _DSC0228.JPG

_DSC0247.JPG _DSC0360.JPG _DSC0359.JPG

On notera également que le Strike Gundam et l'Impulse Gundam jouent sur la gestion des trois packs (Aile Striker, Sword Striker, Launcher Striker et équivalent Impulse) de manière très dynamique car ils s'équipent en combat que ce soit via double appui sur la touche propulseur (comme pour transformer un Mobile Suit en Mobile Armor tel le Zêta Gundam) ou bien via des enchaînements d'attaques. Un fonctionnement très agréable qui donne beaucoup de plaisir à jouer ces deux MS polyvalents.

_DSC0395.JPG _DSC0398.JPG _DSC0401.JPG

Amélioration des pilotes et unités

Le système de personnalisation des unités a de nouveau changé. Celui-ci mélange les idées des premiers DWG et du troisième. Les plans s'obtiennent toujours en combat et leur qualité s'améliore avec la difficulté plus élevée. Cependant, au lieu d'obtenir un plan qu'on améliorera avec des points, on reprend l'idée de pièces détachées à assembler. Le jeu propose donc de combiner des ensembles de plans (bras gauche, droit, jambe gauche, droite, corps) pour former un plan complet. Il est possible de combiner les plans un nombre limité de fois. Les plans s'intègrent aux Mobile Suits sous forme d'équipement, il est donc possible de créer des ensembles permettant de varier les performances de son MS. A cela on ajoute également une amélioration des équipements embarqués de son Mobile Suit (beam rifle, beam saber...) qui se paye en échange de composants gagnés pendant les missions.

mslab1.jpg mslab2.jpg mslab3.jpg

mslab4.jpg mslab5.jpg mslab6.jpg

Du côté des pilotes, les compétences s'obtiennent grâce aux niveaux gagnés et il est possible d'en équiper jusqu'à six. Des points pilotes permettent de les améliorer également. Le système est très versatile car les modifications peuvent toujours être changées.

Enfin, il est toujours possible de commander un entraînement pour le personnage moyennant une somme d'argent du jeu pour gagner plus vite des niveaux ou points pilote.

perso1.jpg perso4.jpg perso5.jpg

perso6.jpg perso7.jpg persos.jpg

Collectionnite aiguë

Comme toujours, la licence des DWG propose de collectionner de nombreux pilotes et Mobile Suits. Celle-ci se présente dans la section Database où l'on retrouve des descriptions des unités, des pilotes, la possibilité de revoir les cinématiques et autres.

La section la plus intéressante de la Database n'est autre que Cards. En effet, c'est elle qui donne la liste des unités disponibles (pilotes et MS) et dit quelles sont les conditions pour l'obtenir. Les cartes sont également des récompenses de missions, d'achèvement, de succès, etc, qui donnent des bonus en plus tels que des plans, des points...

card-trouvee.jpg cards-vide.jpg vaisseaux.jpg

Au total, le jeu annonce plus de 120 Mobile Suits jouables.

Conclusion

Dynasty Warriors Gundam Reborn est un bon cru. Améliorant ou reprenant d'anciens éléments, il continue de suivre la recette qui marche bien et ne cherche surtout pas à révolutionner le genre. C'est une énième redite de la licence qui saura se faire pardonner son manque d'innovation par une bonne durée de vie et une rentabilité correcte niveau achat et DLC. Le principal regret, outre le mode en ligne raté, sera toujours le même : l'absence des OST originales de la série pour cause d'obscures raisons de droits comme toujours...

_DSC0537.JPG _DSC0207.JPG _DSC0394.JPG

Les plus :

  • Beaucoup d'unités
  • Un gameplay dynamique et réactif
  • Système de jeu enrichi toujours efficace
  • Durée de vie énorme
  • Le pilotage des Géants est un super défouloir
  • De nombreuses nouvelles unités
  • Pas d'abus de DLC
  • Très bonne ambiance

Les moins:

  • Pas de traduction française, uniquement anglais
  • Absence des OST originales
  • Vite répétitif
  • Mode en ligne réduit au strict minimum syndical sans aucun intérêt

Liste des nouveautés :

Mobile Suit Gundam
- Lalah Sune
- MAN-08 Elmeth (non jouable)

Gundam Wing
- XXXG-00W0 Wing Gundam Zero EW (DLC)

Gundam SEED
- Kira Yamato version C.E. 71
- Athrun Zala version C.E. 71
- Yzak Joule (version C.E. 71 et C.E. 73)
- Dearka Elsman (version C.E. 71 et C.E. 73)
- Nicol Amalfi
- Rau Le Creuset
- Mu La Flaga
- Murrue Ramius
- Shani Andras
- Clotho BauerOrga Sabnak
- Fllay Alster
- Azrael Muruta
- Natarle Badgiruel
- GAT-X105 Strike Gundam (peut équiper les packs Aile, Launcher, Sword)
- GAT-X303 Aegis Gundam
- GAT-X103 Buster Gundam
- GAT-X207 Blitz Gundam
- GAT-X102 Duel Gundam (active le pack Assault Shroud en Burst Mode)
- ZGMF-X10A Freedom Gundam
- ZGMF-X09A Justice Gundam
- MBF-02 Strike Rouge
- MBF-M1 M1 Astray
- GAT-01 Strike Dagger
- GAT-X252 Forbidden Gundam
- GAT-X131 Calamity Gundam
- GAT-X370 Raider Gundam
- ZGMF-X13A Providence Gundam

Gundam SEED DESTINY
- Talia Gladys
- Rey Za Burrel
- Sting Oakley
- Auel Neider
- Stella Loussier
- Neo Roanoke
- Gilbert Durandal
- ZGMF-1000/K Slash ZAKU Warrior
- ZGMF-1001 ZAKU Phantom
- ZGMF-1000 ZAKU Warrior
- ZGMF-1000/A1 Gunner ZAKU Warrior Lunamaria Hawke Custom
- ZGMF-X666S Legend Gundam
- GFAS-X1 Destroy Gundam
- GAT-04+AQM/E-A4E1 Jet Windam
- ZGMF-X24S Chaos Gundam
- ZGMF-X88S Gaia Gundam
- ZGMF-X31S Abyss Gundam
- ORB-01 Akatsuki (équipe le pack Oowashi ou Shiranui selon l'environnement espace ou sol)

Gundam 00
- GNT-0000 00 Qan[T] (DLC)

Gundam Unicorn
- Angelo Sauper
- Riddhe Marcenas
- Daguza Mackle (non jouable)
- Suberoa Zinnerman (non jouable)
- Bright Noa version UC 0096
- Loni Garvey
- Gilboa Sant
- Alberto Vist
- MSN-001A1 Delta Plus
- RX-0 Unicorn Gundam 02 Banshee
- AMS-129 Geara Zulu
- AMS-129 Geara Zulu version Angelo Sauper
- RX-0 Full Armor Unicorn Gundam (DLC)

Gundam 0083
- RX-78GP03S Gundam Dendrobium Stamen (passe en Orchis pour le Burst Mode, DLC)

Crossbone Gundam
- Kincaid Nau
- XM-X1 Crossbone Gundam X-1 Kai (DLC)

Gunpla Builders Beginning G
- GPB-04B Beargguy (bonus de précommande)