Dynasty Warriors : Gundam 3 - Gundam - Gundam-France.com

Dynasty Warriors : Gundam 3

dynasty-warriors-gundam-3
  • Genre : Beat'em all
  • Année : 12 décembre 2010 au Japon, 1er juillet 2011 en France
  • Console : Xbox 360, Playstation 3
  • Langue : Français, voix américaines et japonaises
  • Développeur : Tecmo Koei
  • Editeur : Bandai Namco
  • Joueur : 1 à 2 joueurs, 2 à 4 en ligne
  • Commander sur Internet : Version Xbox, version PS3.

Deux ans après le sympathique Dynasty Warriors : Gundam 2, Namco Bandai et Tecmo Koei remettent sur le tapis une nouvelle version du jeu qui s'avère au final être plus qu'un simple ajout d'unités/missions. Le développeur a pris soin de modifier en profondeur le système de jeu et celui-ci s'avère bien plus intéressant que le précédent opus. Voyons cela plus en détail !

Présentation

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le jeu, il s'agit du mélange de deux licences, à savoir celle de Gundam et celle des jeux Dynasty Warriors. Le principe du jeu peut se résumer à de simples actions : le joueur pilote un MS, fauche des centaines d'unités ennemies et conquiert des champs pour au final remporter la victoire. Mais pour ce troisième volet, Koei a rajouté des éléments qui rendent désormais le jeu un poil plus stratégique ... Mais aussi plus bourrin !

L'une des premières grosses nouveautés du jeu est que le mode histoire possède enfin un scénario original ! Contrairement aux deux précédents épisodes qui se contentaient de résumer la trame principale de l'Universal Century en 4 missions et demi par série, ici le jeu s'inspire des scénarios croisant les univers tels les SD Gundam G Generation. Nous reviendrons sur l'histoire un peu plus loin après avoir présenté les autres nouveautés.

Côté Gameplay, celui-ci n'a guère changé et s'est vu enrichi de quelques options supplémentaires. Le pilotage des unités est toujours le même, nous avons deux attaques principales (le corps à corps et le distant) et des combos/enchainements qui déclenchent des attaques plus puissantes. L'unité dispose toujours d'une attaque dite "SP" qui se déclenche quand la jauge concernée est pleine. Nouveauté : l'équipe du joueur est désormais composée de trois membres : Le joueur et son unité, un partenaire et son unité, et l'opérateur. Le partenaire est en fait un allié que vous allez pouvoir appeler au combat pour vous aider lorsque la jauge Partenaire est remplie. Celui-ci débarque et fait une attaque SP sur le terrain puis s'en va. L'opérateur est, quant à lui, le coordinateur de l'équipe de votre groupe (joueur et PNJ alliés). Il donne des indications sur la situation, la commente, mais donne aussi les ordres que votre escadron suivra.

Des unités comme le 00 Raiser restent en Trans-Am quelques secondes après avoir fait leur SP Appelez un partenaire à la rescousse ! Affrontez des hordes de MS !

Les cartes ont changé et, comme dit plus tôt, donnent désormais un aspect stratégique au jeu. Tout d'abord, il n'y a plus de carte se passant dans le vide spatial. Le développeur préfère ne laisser que des zones semi-spatiales telles que des bases, la lune, ou des astéroïdes. On regrettera néanmoins de voir que les cartes présentent des chemins très sinueux et bourrés d'obstacles qui rendent les déplacements rapides frustrants. Les cartes sont toujours divisées en champs, mais les champs ont dorénavant un enjeu tactique. En effet, l'interface dispose d'une nouvelle barre indiquant le niveau de combativité des unités sur le terrain (amies et ennemies). Lorsque l'un des camps gagne des champs ou affaiblie un adversaire (en abattant un pilote d'élite ou capturant un point stratégique), la combativité de lui-ci augmente tout en diminuant celle de son opposant. Une fois la jauge de combativité suffisamment basse, le QG ennemi est vulnérable. Le QG fait partie des nouveaux points stratégiques qui se déclinent ainsi :

  • QG allié/ennemi : votre base d'origine, point de reprise du combat lorsqu'une unité est abattue. Le QG est défendu à l'origine et celles-ci s'affaiblissent lorsque la jauge de combativité diminue.
  • Catapulte : Permet de se propulser sur un autre champ rapidement.
  • Laboratoire NewType : Remplie la jauge de partenaire régulièrement
  • Base de missiles : Base fortifiée qui envoie des salves de missiles sur différents champs de la carte.
  • Centre de communications : permet d'appeler les renforts sur la carte régulièrement.
  • Avant poste : Permet d'augmenter la jauge de combativité alliée graduellement.
  • Forteresse : Rend la prise de champs plus difficile.
  • Usine de Mobile suits : Capturer ce champ permet de restaurer une partie de l'armure de ses alliés.
  • Hangar de Réparations : restaure la jauge d'armure des alliés.

Des combats épiques ! Un moteur graphique revu à la hausse La catapulte, un des nouveauxp oints stratégiques

La partie Développement Mobile Suit a également subit une petite refonte et son fonctionnement a grandement changé. Auparavant nous récupérions des pièces au combat qui permettaient d'améliorer les stats des MS. Désormais, les MS évoluent grâce à des plans récupérés au combat qui possèdent des statistiques de base (et varient selon les plans et leur rang). Le joueur peut ensuite personnaliser son MS en ajoutant des accessoires dessus (comme dans l'ancien système) et en boostant certaines statistiques selon le nombre d'emplacement d'améliorations possibles. Vous pouvez disposer de plusieurs exemplaires d'un MS pour faire des variantes !

Le développement des MS se fait par plans Les relations d'amitiés avec les personnages Séquences dialogue du mode histoire

Les différents modes de jeu

Dynasty Warriors : Gundam 3 propose comme trame principal un scénario original, comme nous l'avons signalé au début de cet article. L'histoire s'articule autour de quatre versions qui s'entrecroiseront au fur et à mesure. Les personnages appartiennent à chacun de ces chapitres et pourront être rejoints par des nouveaux ou verront certains équipiers partir pour un autre camp. La trame de base est la même : les personnages d'univers différents se retrouvent ensembles pour une raison qu'ils ignorent et affrontent les autres comme ennemis. Leur point commun : ils ont été attirés dans cette étrange zone par un signal.

Les quatre versions sont :

  • Ceux qui comprennent : Les personnages de base sont Amuro Ray (version UC 0093), Setsuna F. Seiei, Kou Uraki et Chan Agi (Opératrice). Ils forment une alliance pour en découvrir plus sur l'origine du signal et pensent qu'en l'arrêtant ils stopperont la distorsion du monde.
  • Ceux qui doutent : Les personnages de base sont Banagher Links, Char Aznable, Ribbons Almark et Nanai Miguel (Opératrice). Ces personnages interprètent le signal comme un challenge pour mesurer leur capacité et combattent donc ceux qui veulent stopper les installations.
  • Ceux qui passent : Les personnages de base sont Audrey Burn, Haman Karn, Paptimus Scirocco et Garrod Ran. Les personnages sont plus troublés dans cette variante à cause de la présence d'Audrey qui est reconnue par Scirocco comme étant Mineva Zabi.
  • Ceux qui se battent : Les personnage de base sont Full Frontal, Treize Kushrenada et Anavel Gato. Chacun a ses objectifs propres et agit selon son idéal et sens de l'honneur.

Les chapitres évoluent ensuite vers un nouveau et sont au nombre de trois variantes : Pour la Paix, Pour la Victoire et enfin, Pour le Changement qui est la conclusion de l'histoire.

Les autres missions disponibles sont :

  • Mission histoire : revivez des moments forts de la Saga Gundam, ce mode est similaire au Mode Officiel de DWG2.
  • Mission Ramassage : Missions destinées à récupérer des plans liés à certaines catégories de MS.
  • Mission mémorial : ces missions apparaissent au fur et à mesure que le joueur accompli des exploits (10 000 ennemis abattus...) et permettent de débloquer des nouveaux rangs de plans ou des personnages.
  • Missions challenge : des missions pour les assoiffés de défis !
  • Missions amitié : des missions spécifiques pour monter l'amitié d'un personnage.
  • Mission relation : améliorer sa relation avec les autres pilotes.
  • Mission spéciale : des missions rapportant plus de bonus que la normale, disponibles de temps en temps.
  • Mission download : les missions achetées via les DLC.

Des nouvelles têtes

Nouvelle version du jeu oblige, de nouveaux personnages et Mobile suits ont fait leur apparition. Les nouvelles séries du jeu sont : Gundam 0083, Gundam X, Gundam UC et Gundam 00 Saison 2. Plusieurs nouveaux personnages et MS jouables donc :

  • Setsuna F. Seiei, GN-0000+GNR-010 00 Raiser
  • Ribbons Almark, CBS-0000C/G Reborns Gundam
  • Mister Bushido, Suzanowo (DLC)
  • Lockon Stratos, GN-006 Cherudim Gundam (DLC)
  • Allelujah Haptism, GN-007 Arios Gundam (DLC)
  • Tieria Erde, GN-008 Seravee Gundam et GN-009 Seraphim Gundam (DLC)
  • Banagher Links, RX-0 Gundam Unicorn
  • Full Frontal, MSN-06S Sinanju
  • Marida Cruze, NZ-666 Kshatriya (DLC)
  • Audrey Burn (Opératrice)
  • Kou Uraki, RX-78GP01fb Zephyranthes Full Vernian
  • Anavel Gato, RX-78GP02A Physalis
  • Garrod Ran, GX-9901DX Gundam Double X
  • Tiffa Adil (Opératrice)
  • Duo Maxwel, XXXG-01D2 Deathscythe Hell
  • Trowa Barton, XXXG-01H2 Heavyarms Kai
  • Treize Kushrenada, OZ-00MS2 Tallgeese 2
  • Knight Gundam

Il y a également quelques MS génériques nouveaux en provenance de différentes séries dont V Gundam ou Gundam SEED.

Le Gameplay

Globalement, DWG3 ne varie pas beaucoup du deuxième opus. Le but est toujours de conquérir des champs sur la carte pour affaiblir l'ennemi et vaincre le commandant adverse. L'ajout de points stratégiques rend le jeu un peu plus tactique et des petites quêtes au cours des missions les rendent plus excitantes. Par exemple, on vous demandera d'aller protéger un allié, d'empêcher qu'un ennemi rejoigne un point, etc. Si ces objectifs sont atteints, la jauge de combativité ennemie en prendra un coup. A l'inverse, si vous ratez, c'est la votre qui prendra !

Les enchainements toujours aussi dévastateurs Des séquences vidéos qui enrichissent l'histoire dynasty-warriors-gundam-3-playstation-3-ps3-1309533479-209.jpg

Les champs ne sont plus systématiquement défendus par des élites. Ceux-ci explorent la carte comme vous et vos alliés et prennent aussi des champs. Néanmoins, battre un adversaire ne le fera pas disparaître définitivement ! En effet, désormais les Mobile Suits peuvent revenir au combat tant que la jauge de combativité le permet (perdre un élite fait naturellement baisser la jauge). C'est le cas des alliés et des ennemis. Notez que la prise d'un QG Allié ou Ennemi bloque la réapparition. Par contre, si le joueur est détruit et sa jauge à zéro, la mission est un échec.

Petit regret sur le niveau de difficulté hasardeux du jeu. L'écart entre le mode Facile et Normal est incroyablement élevé. En Normal une mission pourra paraître insurmontable là où en facile on se demandera si l'IA n'a pas été désactivée et qu'on frappe des mannequins ! Par contre l'écart entre le mode Normal et Difficile est déjà plus serré, néanmoins de nombreuses missions peuvent être aisément accomplies en mode difficile sans aucuns soucis.

A la fin des missions, le joueur gagne de l'expérience avec son pilote, des crédits pour faire des achats dans la boutique ou le labo MS, et des plans de développement de nouveaux MS.

Les personnages et les relations

Terminée l'affreuse carte de relations personnages qui vous détestent et dont il faut faire 12 000 missions avec eux pour qu'ils vous adressent la parole ! Désormais, les personnages ont un niveau de relation indépendant sur 5 niveaux :

  1. Le personnage est débloqué, vous pouvez devenir ami avec et il apparaitra durant les missions.
  2. Le personnage est disponible comme partenaire.
  3. Le personnage est disponible comme pilote.
  4. Le nombre d'attaques partenaires du personnage augmentent. Débloque l'équipement spécial de son MS personnel.
  5. Le personnage passe en statut "NewType" et peut être choisi comme Opérateur.

Le déblocage de missions dépend du niveau d'amitié avec le personnage, certaines requièrent un niveau particulier.

Les relations personnages sont simplifiées

Terminé également l'horrible hasard permettant de débloquer une compétence ! Désormais les personnages gagnent uniquement de l'expérience pour monter en niveau et des points pilotes (appelés G). Ces crédits permettent de faire des achats dans la boutique qui propose : Les brevets de pilotage (on débloque un MS lorsqu'il est piloté au moins 4 fois), Les compétences (appelées Talents), et des kits d'entrainement permettant d'acquérir de l'expérience. Ils sont aussi utilisés pour construire les MS à partir des plans trouvés au combat et les améliorer.

Le pilote détermine désormais le rang d'attaques SP. Avant son niveau déterminait seulement la capacité d'enchainement d'attaques qu'il pouvait accomplir, mais maintenant il ajoute également le rang SP (qui était amélioré par les pièces de MS dans le 2) qui augmente en fonction du niveau du pilote.

En conclusion

Pour conclure cette présentation de Dynasty Warriors : Gundam 3, nous pouvons affirmer que Tecmo Koei a effectué un très beau travail d'amélioration de son jeu. Il ne s'agit pas d'une banale version 3 ajoutant 2 pilotes, 3 MS et 4 cartes mais bel et bien une refonte du système. Une durée de vie qui rentabilisera l'achat pour longtemps, un rendu graphique agréable, une excellente ambiance entraînante, il a tout pour plaire, à quelques exceptions près. On regrettera que la version française ait une traduction hasardeuse, voire malheureuse sur plusieurs points (traduction de noms propres tels que Waverider en Chevaucheur des Ondes, relations personnages ambigües car vouvoiement permanent...) mais aussi l'absence des OST originales de la Saga. Néanmoins, nous avons cette fois-ci le choix d'avoir les voix originales japonaises, ce qui est déjà très bien et nous a manqué dans le deuxième !

dynasty-warriors-gundam-3-xbox-360-1304931456-177.jpg dynasty-warriors-gundam-3-playstation-3-ps3-1309533479-215.jpg dynasty-warriors-gundam-3-xbox-360-043.jpg

Les plus

  • Ambiance dynamique qui donne envie d'enchainer
  • Système de jeu amélioré, moins contraignant
  • Refonte graphique réussie
  • Voix japonaises sur l'édition Euro/US
  • Une durée de vie très longue

Les moins

  • Peut s'avérer répétitif
  • La traduction française parfois hasardeuse
  • Difficulté parfois mal dosée
  • Absence des OST originales de la Saga

Source images : Jeuxvideo.com