Tomino Yoshiyuki - Gundam - Gundam-France.com

Tomino Yoshiyuki

  • Né le 5 novembre 1941 à Odawara, préfecture de Kanagawa.
  • Réalisateur, Auteur, Scénariste, Romancier.
  • A étudié à l'université d'arts du Japon

 

tomino.jpgTomino Yoshiyuki a commencé sa carrière en 1963 chez Mushi Production, le fameux studio d'Osamu Tezuka en tant que storyboard pour la première série d'animation Japonaise, Astro Boy. Très vite il devient un important membre de Sunrise et réalisera plusieurs séries d'animations dans les années 70 à 90.

Tomino est connu pour avoir en quelques sortes révolutionné l'univers du dessin animé de robots géants en introduisant le principe du "Real-robot", à l'époque ou le "Super-Robot" reignait dans les productions animées (les fameux Mazinger de Gô Nagai, les Yuusha...). C'est Mobile Suit Gundam qui mis en place ces nouveaux concepts, Tomino ne se doutait pas alors à l'époque de ce que sa série allait devenir...

Lorsque Gundam décrocha le succès, Tomino enchaina différentes séries dans sa carrière qui connurent plus ou moins de succès pour la plupart. Sa touche principale est de faire des histoires très tragiques où des personnages principaux peuvent être tués, quelque chose d'assez rare à l'époque.

Notons également que Tomino s'adonne à l'écriture de paroles de chansons sous le pseudonyme Rin Logi. Il a d'ailleurs collaboré avec de grands noms de la musique japonaise tels que Yoko Kanno, Asei Kobayashi, MIO et Neil Sedaka.

Carrière

Parmi les différents travaux de Tomino, on notera évidemment la saga Gundam dont il est le créateur. Il a également réalisé Aura Battler Dunbine, Densetsu Kyojin Ideon, Yuusha Raideen, Brain Powered, Overman King Gainer, Wing of Rean... Niveau reconnaissance, Tomino a obtenu de nombreux prix, ses récents sont de l'ordre du Meilleur Réalisateur pour le film Zeta Gundam au Tokyo Internationnal Anime Fair, Ideon et Mobile Suit Gunam gagnèrent l'Anime Grand Prix du magazine Animage dans les années 80.

Années 70

La première production de Tomino fut Umi no Tiroton, basé sur le manga de Tezuka qui montre déjà sa vision différente du "bien et du mal".
En 1975 il réalise sa première série de mechas avec Yuusha Raideen.
En 1977 il dirigea Zambot III, une des premières histoires où Tomino montra son penchant pour le massacre de protagonistes, ce qui lui valut le surnom de "Tomino le tueur" (Minagoroshi no Tomino).
1979 il produit Mobile Suit Gundam, la série impose un nouveau genre dans le domaine du mecha. Bien que la série connu une annulation de sa fin avec une réduction à 43 épisodes au lieu de 50, sa popularité fut gagnée via la compilation en trois films. Ainsi la machine était lancée et de nombreuses suites furent produites.

Années 80

tomino4.jpgEn 1980, Tomino réalise Densetsu Kyojin Ideon, dans le même état d'esprit que Gundam avec quelques ressemblances. Mais la série ne connut pas de grand succès et fut arrêtée. Une compilation en film permit d'en découvrir la fin, façon Tomino évidemment... 
Le réalisateur enchaîna ensuite avec Xabungle et Dunbine. En 84 il fit Heavy Metal L-Gaim, qui contrasta beaucoup avec ses habitudes car les protagonistes survivent.
En 1985 il dirige la suite de MS Gundam : Zêta Gundam qui est considérée par la communauté comme une des meilleures séries de la saga. Evidemment à la méthode Kill'Em All de Tomino, l'histoire connait un déroulement tragique. Le succès de la série fit enchaîner une suite qui débuta sur un ton beaucoup plus léger et comique, mais l'implication de Tomino dedans lui permit de retrouver un style plus sombre.
En 1989, Tomino souhaite conclure Gundam avec le film Char's Counterattack qui raconte l'ultime affrontement entre les deux héros de la première histoire.

Années 90 et 2000

Tomino réalisera un nouveau film Gundam avec F-91 qui se place bien plus loin dans la continuité. Il succéda avec V Gundam 3 ans après, considérée comme une des séries les plus tragiques et meurtrière de la saga. Néanmoins après Victory, Tomino s'est assagit et ne souhaitait plus refaire d'histoires aussi noires et tristes.
En 96 il dirige Garzey's Wing et en 98 il écrit et réalise Brain Powered.
Son dernier travail original pour Gundam sera Turn A Gundam en 99 qu'il recompile ensuite en 2002 en deux films. La même année il dirige Overman King Gainer.

Pour finir en 2005 il réalise le premier film compilation de Zeta Gundam contenant également un remaniement scénaristique de certaines scènes, ainsi que les ajouts et une remasterisation de l'ancienne image.

Une de ses dernières réalisations est Wing of Rean en 2005 qu'il a écrite et dirigée. Il fit également une apparition comme acteur dans Japan Sinks en 2006.

Implications dans la Saga Gundam.

Outre papa de la saga, Tomino a écrit et réalisé la quasi totalité des productions Universal Century. Il est également auteur de romans détaillant un peu plus l'histoire. Avec Turn A Gundam il souhaitait que la saga s'arrête, mais Bandai ne voulant pas laisser tomber une licence aussi juteuse confie régulièrement la réalisation à de nouvelles équipes. En 2009 pour les 30 ans de la saga, Tomino, âgé de 67 ans, écrit un communiqué sur le site dédié à l'évènement qu'il est fier et heureux de voir les fans de la première heure toujours au rendez-vous. Il laisse les rennes de la franchise à la nouvelle génération et se retire de la saga... Pour revenir dessus lors de ses 35 ans avec la série Gundam G no Reconguista (Reconguista in G)

tomino-autographe.jpg