Mobile Suit Gundam SEED - Gundam-France.com
layer dossiers

alt

Quand l'Homme se créé un ennemi...

C'est à la mi Octobre 2002 que les Japonais ont pu voir débarquer sur la chaine MBS cette nouvelle série de Gundam. Alors que la dernière série en date était la surprenante Turn A Gundam, Gundam SEED obtient sans conteste la palme de l'une des séries Gundam très plébicité de ces dernières années... Le succès Japonais de Gundam SEED lui aura donné une suite : Gundam SEED DESTINY.

 

Histoire

L'histoire se déroule durant la Cosmic Era 71. La guerre opposant ZAFT et l'Alliance Terrestre s'enlise depuis déjà 11 mois. La cause : la "Saint Valentin Sanglante". Ce jour là, une Colonie spatiale fut entièrement détruite par le tir d'un missile nucléaire. Il y eut des millions de morts aussi bien pour ZAFT que pour la Terre... Les tensions entre ZAFT et la Terre ne font qu'empirer de jours en jours. Mais quelles sont les raisons de cette guerre ?

Elle oppose en fait les Naturals et les Coordinators. Les Naturals sont les humains comme vous et moi, tandis que les Coordinators sont une nouvelle race créée par des manipulations génétiques sur les embryons humains. Le résultat de cette manipulation permet au nouveau né d'exploiter toute ses capacités intellectuelles et physiques. La guerre éclata suite à l'assassinat du premier Coordinator. Très vite, les humains se sont montrés hostiles envers les Coordinators. Ces derniers décident alors de se venger des humains et le conflit éclate...

Gundam SEED commence à Heliopolis, une Colonie Neutre appartenant au Royaume d'Orb. On y rencontre Kira Yamato et ses amis, de jeunes étudiants à Heliopolis. Ils mènent une vie tout ce qu'il y a de plus normale, jusqu'au jour où Heliopolis est attaquée par ZAFT.

En effet, l'Alliance a développé dessus les prototypes d'une nouvelle génération de Mobile Suits : les Gundam. Ces MS d'une grande puissance étaient destinés à la production de masse. Ce sont les seuls capables de tenir face aux GINN de ZAFT. Mais ces derniers ont eu vent de la manigance et ont envoyé une équipe de cinq pilotes escortés par un commando pour voler les Gundam. Lors de l'attaque, Kira se retrouve embarqué dans le hangar où se trouvaient deux Gundam. Il y revoit son ami d'enfance, Athrun Zala, au côtés de ZAFT... Kira se retrouve très vite embarqué dans le Strike Gundam par Murrue Ramius, caporal dans l'armée Terrienne. Athrun, quand à lui, prend possession de l'Aegis.

Après leur fuite, un combat s'en suit où Kira se mettra à piloter le Gundam dans le but de protéger ses amis... Mais un autre conflit éclate plus tard, et Heliopolis se retrouve anéantie ... Ils errèrent désormais jusqu'à la Terre à bord de l'Archangel, vaisseau des forces Terriennes que Kira devra défendre après avoir montré qu'il était un Coordinator...

Strike GundamLe Phase Shift en activationKira prend les commandes du Strike

Aperçu

altVoilà en assez détaillé le début de l'intrigue de Gundam SEED. Mais derrière cette histoire qui nous semble assez banale se cache un scénario intéressant. Nous avons déjà la relation entre Kira et Athrun. Ils sont les meilleurs amis du monde, et maintenant ils sont devenus ennemis. Classique, mais c'est toujours passionnant... Kira se retrouve forcé à combattre son ancien meilleur ami afin de sauver ses autres copains qui se trouvent avec les réfugiés d'Heliopolis à bord de l'Archangel. Personnage assez introverti, il est difficile pour lui de prendre une décision tellement les responsabilités sont lourdes.

Athrun est plus déterminé, il ne souhaite pas combattre Kira, mais il se retrouve obligé de le faire malgrè lui. Ensuite, le conflit avec les Coordinators nous permet de nous poser des questions. L'Homme a-t-il créé son nouvel ennemi ? La naissance des Coordinators partait sur une bonne intention, mais le public n'accepta pas l'idée de se voir manipulé génétiquement. La Guerre éclata donc. Notez aussi une certaine ressemblance avec MS Gundam ou Zeta Gundam pour le début de l'intrigue... En effet, Gundam SEED puise sont inspiration dans l'UC. Stupide repompe, excellente réadaptation, les avis sont partagés. Néanmoins, l'orientation de la série devient plus indépendante sur sa deuxième moitié.

En général Gundam SEED est plutôt bien réalisée. Seulement, le charac design d'Hisashi Hirai est loin d'être une réussite... ce n'est que du photocopiage de la même tête avec les cheveux qui changent... Aucune originalité entre les personnages. Un gros point faible. On notera également un dessin très inégal au niveau des personnages entre le début et le milieu de la série pour devenir un style graphique définitif.

Mecha design, Gundam SEED nous offre là un mecha design très stylé. Les mechas sont assez variés et réussis. La première génération de Gundam est relativement bonne au niveau design et combats. En effet, les combats de Gundam SEED sont rapides et prenants. Par la suite une nouvelle série de Gundam appraîtra dans la série. Le modèle Astray d'Orb, trois nouveaux modèles de la série GAT-X (première série de Gundam) et deux autres d'une nouvelle série : ZGMF, conçus par ZAFT cette fois-ci. D'ordre général c'est beau pour la première série de Gundam, mais on sent la griffe d'Okawara sur le mecha-design original de Junichi Akutsu, les MS sont devenus lisses et plats. La seconde génération faite par Okawara est assez spéciale...

D'un point de vue technique, la série se voit affublée de séquences 3D pour les vaisseaux comme l'Archangel. Ce dernier étant modélisé en Cell-shadding (technique donnant un rendu "dessin-animé") choque par sa trop grande fluidité avec l'animation classique. La 3D n'a jamais fait bon ménage avec la 2D. Par contre une scène entièrement en 3D est bien réalisée dans cette série, c'est lorsqu'on voit l'Archangel décoller dans le 2eme générique.

Tournons-nous vers la réalisation musicale. Les musiques sont magnifiques, la toute première piste de l'OST par exemple nous immerge tout de suite dans l'ambiance. Les génériques ne nous laissent pas indifférents, loin de là.

Invoke, interprété par T.M. Revolution, est une chanson entraînante qui nous met tout de suite à fond dans le bain. Anna Ni Ishoudatta No Ni, remarquablement chantée par See Saw, une artiste à la voix douce et mélodieuse. Gundam SEED se contente de 4 opening et 3 ending. D'ordre général ce sont des bonnes chansons. N'oublions pas de citer non plus les chansons de Lacus Clyne, chantées par Tanake Rie. La chanteuse possède une voix magnifique et douce. La bande sonore est décidément un régal auditif. Les musiques d'ambiance de la série collent parfaitement aux évènements. Et beaucoup de musiques donnent une sensation de mystère.

banniere

Conclusion

Gundam SEED est donc une série qui a franchement tout pour séduire le grand public. La plupart des fans UC pur et durs auront quelque réticences face à cette série, mais pour ceux qui découvrent, c'est la référence. La série sort en France chez Beez et a également été diffusée à la TV.

La série aura bénéficié en 2012 d'une remasterisation HD à l'occasion de son dixième anniversaire, corrigeant quelques défauts d'animations et égalisant le style graphique, tout en reprenant certains passages des Special Editions.


Staff

  • Titre original : Kidou Senshi Gundam SEED
    機動戦士ガンダムSEED
  • Planning : Sunrise
  • Histoire originale : Tomino Yoshiyuki, Yatate Hajime
  • Scénario : Morosawa Chiaki, Yoshino Hiroyuki, Ohno, Kogure Kyoko
  • Charac design : Hisashi Hirai
  • Mecha design : Junichi Akutsu, Kunio Ookawara, Kimitoshi Yamane
  • Musiques : Toshihiko Sahashi, Keiichi Nozaki (Victor entertainment), Hiroto Shinohara (Sony Music Entertainment)
  • Producteur : Sunrise, Bandai
  • Réalisateur : Mitsuo Fukuda

Dates de sortie

  • Japon : 5 octobre 2002 au 27 septembre 2003.
  • USA : avril 2004.
  • France : 16 juin 2005 (DVD), septembre 2005 (TV).