Mobile Suit Gundam 00F - Gundam 00F - Gundam-France.com

Mobile Suit Gundam 00F

gundam00f

Gundam 00F est le premier manga parallèle à la série Mobile Suit Gundam 00. Il a commencé sa prépublication dans Gundam ACE en décembre 2007 et se positionne sur la première saison de la série puis se poursuit de manière autonome dans l'entre-deux saisons. Le manga est dessiné par Kôichi Tokita à qui l'on doit différents manga de Gundam dont plusieurs side-story de Gundam SEED. Gundam 00F raconte l'histoire d'un groupe secondaire qui a pour but d'assister l'équipe du Ptolemaios de Celestial Being dans ses missions, mais sans jamais se faire connaître d'eux ni du monde... 

Histoire 

A.D. 2307 : suite à l'épuisement des ressources énergétiques fossiles, le monde s'est lancé pour de bon dans l'énergie solaire. Trois super-puissances se partagent l'exploitation de l'anneau orbital de production construit autour de la Terre et de ses trois ascenseurs spatiaux, dans un jeu d'influences et de guerres indirectes tendant à un équilibre tout relatif. C'est dans ce contexte qu'apparaît au grand jour Celestial Being, un groupe armé privé qui s'est donné pour mission d'éradiquer la guerre, par la force s'il le faut grâce à ses Mobile Suits révolutionnaires, les Gundam.
Si Celestial Being se fait rapidement connaître du grand public, derrière lui existent plusieurs groupes de soutien, l'aidant sur le plan du renseignement, de la logistique, etc... Gundam 00F retrace l'histoire d'un de ces groupe de soutien : Fereshte.
 Celui-ci a été fondé par Chall Acustica, une ancienne Gundam Meister de seconde génération, ayant participé au développement des deux dernières générations de Gundams et au recrutement de leurs pilotes (cf 00P). Équipé de quatre anciens prototypes réactualisés mais d'un seul réacteur solaire, Fereshte est chargé de missions de renseignement, reconnaissance, et ponctuellement soutien en mission et approvisionnement avec pour règle absolue de rester dans l'ombre de Celestial Being. Autre particularité : son principal Gundam Meister, Fon Spaak, est un psychopathe ancien terroriste tenu à l'obéissance par le port d'un collier explosif et de menottes qui ne sont désactivées que pour les phases de pilotage.

Jusqu'aux deux tiers du premier volume, le scénario va suivre scrupuleusement le schéma fondamental de Fereshte : en parallèle des interventions de Celestial Being (vues dans la série ou décrites dans les romans-photos 00V), Chall Acustica enverra Fon Spaak en soutien parallèle, utilisant tour à tour les Gundams Plutone, Abulhool, Sadalssud ou Astrea. Les choses se corsent à l'apparition de la fratrie Trinity.

Dès lors, c'est Fon Spaak qui devient le personnage central. Grossier, vindicatif, prenant plaisir à tuer de sang-froid, peu lui chaut l'idéal de paix de Celestial Being ; il n'a rejoint Fereshte que parce qu'il trouve intéressant de voir comment ces gens vont changer le monde de leurs propres mains. Cette apparente antinomie exposée dès les premières pages, en même temps que sa redoutable intelligence tactique et stratégique vont pousser tous ceux qui le croisent dans leurs derniers retranchement et les obliger à aller au bout de leurs convictions.

Aperçu 

vol4Ainsi l'histoire de Fereshte se divise en deux parties bien distinctes : la première vient en parallèle du scénario de la saison 1 de Gundam 00, quand la seconde, centrée sur Fon Spaak et l'évolution des membres de Fereshte, traite de la période située entre les deux saisons, décrivant les événements menant à la création des A-Laws après celle des Nations Unies. Qu'il s'agisse des analyses de Fon Spaak ou des récits de Chall Acustica, plusieurs éclaircissements sont apportés à divers éléments et évènements de la série (fonctionnement de Veda, histoire du développement des Gundams,...) et à l'évolution du contexte géopolitique.

C'est d'ailleurs cette deuxième partie qui sera la plus intéressante. Les actes de Fon Spaak surprennent par leur ampleur (difficile d'en dire plus sans spoiler) et la direction prise par le personnage. Difficile de cerner cet homme au rire dément, parlant de lui à la troisième personne, dont la folie calculée s'apparente bien souvent à une clairvoyance aiguë tant de lui-même que de son environnement. Tous ceux qui le rencontrent se retrouvent confrontés à eux-mêmes, leurs faiblesses et leurs hésitations dévoilées, obligés de résoudre leurs questionnements intérieurs pour pouvoir avancer. Chall, Hanayo, mais surtout sa némésis Hixar Fermi n'auront d'autre choix que d'assumer leur humanité et dépasser leurs conditions d'origine. Voici l'autre principal point d'intérêt de 00F : l'évolution de ses personnages, leur " ré-humanisation ", quand ceux-ci ont succombé à la facilité de n'être qu'un rouage du plan, de Veda ou autre machine.
Cela n'empêche pas qu'à la différence de Gundam 00, 00F prenne parfois un ton plus léger notamment par le biais des accrochages d'Écho Calore le Meister raté avec les autres membres de Fereshte, ou les yon-coma (strips de 4 cases) comiques en fin de volume.

Du côté technique, 00F n'appelle pas de commentaire particulier. Visuellement, Kôichi Tokita joue la carte du maximum de continuité avec Gundam 00 : même chara-design, scénario travaillé, personnages sombres et plus complexes qu'au premier abord, etc... Les méchas,qu'ils soient issus des side-stories 00P, 00V ou de la série principale, sont bien rendus, et les scènes de combat, sans révolutionner le genre, sont efficaces, avec une mention spéciale aux affrontements du volume 4.
 En outre, la plupart des décors sont clairs et correctement détaillés, malgré quelques manques et l'utilisation récurrente d'effets et trames Photoshop. Sans être exceptionnelle, l'édition de Bandai est dans la bonne moyenne : encrage correct respectant suffisamment les nuances, papier de bonne qualité, glacé pour les malheureusement rares pages couleurs. On apprécie en fin de volume les petits strips en 4 cases et les descriptions techniques, bien que celle-ci auraient gagnée à être plus fournies (mais c'est après tout une simple bande dessinée, pas un artwork de l'auteur ou un roman-photo Dengeki Hobby).

Soyons honnêtes : la lecture de Gundam 00F n'a rien d'obligatoire pour apprécier Gundam 00, et la qualité de ces quatre volumes ne la place que dans la bonne moyenne de ce genre d'histoires parallèles développés en sus de leurs séries principales.
 Toutefois, l'amateur de l'univers Anno Domini appréciera la cohérence avec l'histoire principale, le scénario finalement assez original et surtout le traitement réaliste des personnages, les uns comme Fon Spaak portant un regard désabusé sur les actions de Celestial Being (qui pour lui ne sont finalement qu'un terrorisme de plus), les autres, comme Chall ou Hixar, confrontés à leurs doutes, leurs questions sur cette machinerie (Veda et Celestial Being) à laquelle il se sont dévoués corps et âmes et qu'ils voient les trahir. Ce n'est pas un chef d'œuvre du manga, mais en terme de side-story, la comparaison se ferait plutôt du côté de 8th MS Team (univers UC) que de celui de SEED ASTRAY (Univers CE)

Une suite officielle, Gundam 00I, été publiée depuis au Japon. Parallèle à la seconde saison de Gundam 00, elle est centrée sur d'autres personnages mais les membres de Fereshte semblent y réapparaître. Une nouvelle suite, Gundam 00I 2314, se déroulant pendant les évènements du film Gundam 00 – A Wakening Of The Trailblazer a aussi été publiée au Japon, mais difficile de faire un lien direct avec l'histoire de Fereshte.

Enfin Bandai a eut la bonne idée d'éditer les volumes de 00F non seulement en japonais, mais aussi en anglais, directement disponibles dans le monde. Pas de version française officielle par contre ; seuls les anglophones pourront en profiter. De même il semble qu'une édition anglophone de 00I et 00I 2314 soit prévue, quoiqu'aucun volume ne soient encore sorti à ce jour. Le plus simple pour les acheter est de passer par des libraires en ligne type Amazon. Par contre rien ne dit que des retirages seront fait après épuisement des stocks.

Conclusion

Gundam 00F est un side-story qui s'intègre à merveille dans l'univers de l'Anno Domino. Les différents manga et livres rédigés pour cette chronologie de Gundam forment un excellent complément à la série principale. De nombreux éclaircissements seront apportés et les fans de Gundam 00 devraient se les procurer pour mieux comprendre différents points de leur série favorite. 


 Fiche Technique 

  • Scénario : Tomohiro Chiba
  • Dessin : Kôichi Tokita
  • Prépublié entre décembre 2007 et juillet 2009 dans Gundam Ace
  • Volumes édités entre mars 2008 (vol.1 japonais) et décembre 2010 (vol.4 anglais).